• votre commentaire

  • 2 commentaires

  • 2 commentaires


  • Pour tout bagage on a vingt ans
    On a l'expérience des parents
    On se fout du tiers comme du quart
    On prend le bonheur toujours en retard
    Quand on aime c'est pour toute la vie
    Cette vie qui dure l'espace d'un cri
    D'une permanente ou d'un blue jean
    Et pour le reste on imagine

    Pour tout bagage on a sa gueule
    Quand elle est bath ça va tout seul
    Quand elle est moche on s'habitue
    On se dit qu'on est pas mal foutu
    On bat son destin comme les brèmes
    On touche à tout on dit je t'aime
    Qu'on soit de la Balance ou du Lion
    On s'en balance on est des lions...

    Pour tout bagage on a vingt ans
    On a des réserves de printemps
    Qu'on jetterait comme des miettes de pain
    A des oiseaux sur le chemin
    Quand on aime c'est jusqu'à la mort
    On meurt souvent et puis l'on sort
    On va griller une cigarette
    L'amour ça se prend et puis ça se jette

    Pour tout bagage on a sa gueule
    Qui cause des fois quand on est seul
    C'est ce qu'on appelle la voix du dedans
    Ça fait parfois un de ces boucans
    Pas moyen de tourner le bouton
    De cette radio on est marron
    On passe à l'examen de minuit
    Et quand on pleure on dit qu'on rit...

    Pour tout bagage on a vingt ans
    On a une rose au bout des dents
    Qui vit l'espace d'un soupir
    Et qui vous pique avant de mourir
    Quand on aime c'est pour tout ou rien
    C'est jamais tout c'est jamais rien
    Ce rien qui fait sonner la vie
    Comme un réveil au coin du lit

    Pour tout bagage on a sa gueule
    Devant la glace quand on est seul
    Qu'on ait été chouette ou tordu
    Avec les ans tout est foutu
    Alors on maquille le problème
    On se dit qu'y a pas d'âge pour qui s'aime
    Et en cherchant son coeur d'enfant
    On dit qu'on a toujours vingt ans...


    1 commentaire
  • Il a neigé à Port-au-Prince
    Il pleut encore à Chamonix
    On traverse à gué la Garonne
    Le ciel est plein bleu à Paris
    Ma mie l'hiver est à l'envers
    Ne t'en retourne pas dehors
    Le monde est en chamaille
    On gèle au sud, on sue au nord

    Fais du feu dans la cheminée
    Je reviens chez nous
    S'il fait du soleil à Paris
    Il en fait partout

    La Seine a repris ses vingt berges
    Malgré les lourdes giboulées
    Si j'ai du frimas sur les lèvres
    C'est que je veille à ses côtés
    Ma mie, j'ai le coeur à l'envers
    Le temps ravive le cerfeuil
    Je ne veux pas être tout seul
    Quand l'hiver tournera de l'oeil

    Fais du feu dans la cheminée
    Je reviens chez nous
    S'il fait du soleil à Paris
    Il en fait partout

    Je rapporte avec mes bagages
    Un goût qui m'était étranger
    Moitié dompté, moitié sauvage
    C'est l'amour de mon potager

    Fais du feu dans la cheminée
    Je reviens chez nous
    S'il fait du soleil à Paris
    Il en fait partout

    Fais du feu dans la cheminée
    Je rentre chez moi
    Et si l'hiver est trop buté
    On hivernera


    2 commentaires
  • Personne n'éprouve aucune peine
    La nuit quand sous la pluie je traine
    Mais tout l'monde a appris que Babe a de nouveaux habits,
    De longues mèches de sirène et des rubans hors de prix
    Qu'elle cache mais je les ai surpris
    Elle règne juste comme une femme
    Elle se donne juste comme une femme
    Elle prie juste comme une femme
    Elle se brise comme une petite fille
    Reine Marie elle doit surement savoir
    Demain je retournerai la voir
    Et chez elle j'attendrai que Bébé soit sauvé
    Quand elle aura compris qu'elle est comme toute l'humanité
    Avec ses perles,ses amphétamines et ses insomnies
    Elle règne juste comme une femme
    Elle se donne juste comme une femme
    Elle souffre juste comme une femme
    Elle se brise comme une petite fille
    Il pleuvait depuis un mois, je crevais de faim
    Et voila je l'ai suivie
    Je rêvais d'avoir moins froid
    Elle savais qu'elle aurait pour moi qu'une nuit
    Elle n'a rien dit, elle m'a trahit et même si aujourd'hui
    Ni elle ni moi on ne regrette
    Voila c'est comme ça tout s'arrête
    Et si un jour par hasard
    On doit se revoir
    Elle oubliera j'espère celui que j'étais ce fameux soir
    Ou j'avais faim et ou on était dans son monde
    Elle règne juste comme une femme
    Elle se donne comme se donne une femme
    Et elle prie comme une femme
    Elle se brise comme une petite fille

     


    votre commentaire
  • J'aimerais tant voir Syracuse,
    L'île de Pâques et Kairouan
    Et les grands oiseaux qui s'amusent
    A glisser l'aile sous le vent,

    Voir les jardins de Babylone
    (Syracuse)
    Et le palais du Grand Lama,
    (Syracuse)
    Rêver des amants de Vérone
    (Syracuse)
    Au sommet du Fujiyama,

    Voir le pays du matin calme,
    Aller pêcher au cormoran
    Et m'enivrer de vin de palme
    En écoutant chanter le vent.

    Avant que ma jeunesse s'use
    (Syracuse)
    Et que mes printemps soient partis,
    (Syracuse)
    J'aimerais tant voir Syracuse
    (Syracuse)
    Pour m'en souvenir à Paris.
    (Syracuse)
    (Syracuse)
    (Syracuse)
    (Syracuse)
    (Syracuse)
    (Syracuse)


    votre commentaire


  • This is the end
    C'est la fin
    Hold your breath and count to ten
    Retiens ton souffle et compte jusqu'à dix
    Feel the earth move and then
    Sens la terre bouger et ensuite
    Hear my heart burst again
    Entends mon cœur éclater à nouveau
    For this is the end
    Parce que c'est la fin
    I've drowned and dreamt this moment
    J'ai noyé et rêvé ce moment
    So overdue, I owe them
    Tellement tardé, je leur suis redevable
    Swept away, I'm stolen
    Emportée, je suis volée

    Let the skyfall, when it crumbles
    Laisse le ciel s’effondrer, lorsqu'il s’émiettera
    We will stand tall
    Nous resterons debout
    And face it all, together
    Et y ferons face, ensemble
    Let the skyfall, when it crumbles
    Laisse le ciel s’effondrer, lorsqu'il s’émiettera
    We will stand tall
    Nous resterons debout
    And face it all together
    Et y ferons face ensemble
    At skyfall (x2)
    A Skyfall

    Skyfall is where we start
    Skyfall est là où nous commençons
    A thousand miles and poles apart
    A des milliers de kilomètres et pôles d'intervalle
    Where worlds collide and days are dark
    Où les mondes se percutent et les jours sont sombres
    You may have my number, you can take my name
    Tu peux avoir mon numéro, tu peux prendre mon nom
    But you'll never have my heart
    Mais tu n'auras jamais mon cœur

    Let the skyfall, when it crumbles
    Laisse le ciel s’effondrer, lorsqu'il s’émiettera
    We will stand tall
    Nous resterons debout
    And face it all, together
    Et y ferons face, ensemble
    Let the skyfall, when it crumbles
    Laisse le ciel s’effondrer, lorsqu'il s’émiettera
    We will stand tall
    Nous resterons debout
    And face it all together
    Et y ferons face ensemble
    At skyfall
    A Skyfall

    Let the skyfall...
    ...when it crumbles

    Laisse le ciel s’effondrer...
    ...lorsqu'il s’émiettera

    We will stand tall
    Nous resterons debout
    (x2)

    Where you go I go, what you see I see
    Où tu vas je vais, ce que tu vois je vois
    I know I'd never be me
    Je sais que je ne serai jamais moi-même
    Without the security of your loving arms
    Sans la sécurité de tes bras aimants
    Keeping me from harm
    Me préservant du mal
    Put your hand in my hand
    Mets ta main dans ma main
    And we'll stand! 
    Et nous résisterons!

    Let the skyfall, when it crumbles
    Laisse le ciel s’effondrer, lorsqu'il s’émiettera
    We will stand tall
    Nous resterons debout
    And face it all, together
    Et y ferons face, ensemble
    Let the skyfall, when it crumbles
    Laisse le ciel s’effondrer, lorsqu'il s’émiettera
    We will stand tall
    Nous resterons debout
    And face it all together
    Et y ferons face ensemble
    At skyfall
    A Skyfall

    Let the skyfall!
    Laisse le ciel s’effondrer!

    We will stand tall!
    Nous resterons debout!

    At skyfall!
    A Skyfall!


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires